Retour aux actualités

En 2021, la santé mentale des Français continue de se dégrader

Les mutuelles MGEN et Solidaris ont divulgué les résultats de leur baromètre annuel et national « confiance et bien-être ». Si le moral des Français a sensiblement progressé par rapport à l’année 2020, le sondage révèle une réelle dégradation de la santé mentale. L’indicateur est en effet au plus bas depuis 2016. 

Un baromètre basé sur la santé, le travail et la société

Initié en 2016, le sondage « confiance et bien-être » évalue chaque année le moral des Français. Les mutuelles MGEN et Solidaris ont interrogé plus de 1 000 personnes, via l’Institut Opinion Way, pour évaluer un baromètre global et représentatif de la population basé sur le rapport à la santé, au travail et à la société. L’indicateur principal de cette étude montre que la confiance et le bien-être des Français est en progression. Évalué entre zéro et 100, cet indice global de confiance s’élève à 56,9 en 2021, soit 1,4 points supplémentaires par rapport à 2020 (55,5).

Comparativement à l’année dernière, le baromètre 2021 révèle un mieux-être dans tous les aspects de la vie quotidienne. Des conditions de vie à la qualité des relations sociales jusqu’à l’image de soi, les indicateurs ont tous progressé. Les Français regagnent également plus de confiance envers leur santé physique (65 cette année contre 63,5 en 2020).    

L'indicateur sur la santé mentale affiche son niveau le plus bas

L’une des grandes inquiétudes de la population reste la santé mentale. Cet indice accuse en effet une chute importante de près d’1,5 point en un an (60,7 en 2021 contre 62,1 en 2020). « La santé mentale reste fragilisée par les effets de la crise sanitaire qui perdurent : incertitudes et préoccupations sur la santé pour soi et pour ses proches, et l’avenir », expliquait Matthias Savignac, président du groupe MGEN lors de la diffusion du baromètre. 

« LA SANTÉ MENTALE RESTE FRAGILISÉE PAR LES EFFETS DE LA CRISE SANITAIRE QUI PERDURENT. »

Les précédents résultats révèlent que l’indicateur de 2021 sur la santé mentale affiche son niveau le plus bas depuis 2016. En 2021, un tiers des Français (32,6 %) évaluent ainsi leur vie de manière négative. Et près de 20 % des sondés indiquent par ailleurs ressentir une « dépression sévère à modérée ». Le sondage précise également qu’un Français sur cinq renonce à aller chez un professionnel de santé mentale pour des raisons financières.  

La pandémie détériore la qualité du sommeil des Français

Depuis son arrivée en 2020, la Covid-19 a fortement perturbé le sommeil des Français. Un récent sondage Ifop révèle en effet que 66 % de la population souffre de troubles du sommeil en 2021. Avant la pandémie, une étude datant de 2017 montrait que ces troubles ne concernaient que 49 % des personnes sondées. 

Capucine Bordet pour Viva Magazine

Soutien psychologique : la MMJ accompagne ses adhérents

Pour lutter contre la détresse psychologique des Français en cette période de crise sanitaire, les différents acteurs de la complémentaire santé ont annoncé le 22 mars dernier la mise en place d’un « dispositif inédit » pour prendre en charge, tout au long de l’année, le remboursement des consultations de psychologues libéraux.

Attentive aux enjeux de santé publique et dans la lignée de ses actions de prévention, la MMJ a décidé de revaloriser son forfait « psychologues et psychomotriciens » en l’ouvrant aux psychothérapeutes et en augmentant le montant des remboursements.

En savoir plus