Ce site utilise des cookies pour son bon fonctionnement. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous en acceptez l'utilisation. Pour en savoir plus et paramétrer les traceurs X Fermer

03/01/2018
4 janvier : Journée mondiale du braille

En 2001, pour célébrer la naissance de Louis Braille, le 4 janvier a été déclaré « Journée mondiale du braille » par l’Union Mondiale des Aveugles.

Cette journée qui commémore le braille, une invention ayant permis de grandes avancées pour les personnes aveugles et malvoyantes, est aussi l'occasion de parler du handicap visuel et de rappeler que l’action pour plus d’égalité, d’accessibilité et d’autonomie pour les personnes déficientes visuelles doit être plus que jamais poursuivie.
Qui était Louis Braille, l’homme à l’origine de cette journée mondiale ?
 

Louis Braille est devenu aveugle accidentellement à l’âge de 3 ans. Il a obtenu une bourse pour son admission au sein de l’école fondée par Valentin Haüy : l’Institution Royale des Jeunes Aveugles (aujourd’hui Institut National des Jeunes Aveugles – INJA).

C’est durant ses études, qu'il assiste à la présentation faite par Charles Barbier de La Serre de son système de sonographie. Le système Barbier était un système d'écriture tactile qui retranscrivait les sons et non pas l’alphabet. Ce fut à l’époque une avancée extraordinaire mais qui présentait quelques limites ne rendant notamment pas compte de l’orthographe et ne proposant pas de combinaisons pour représenter la ponctuation, les chiffres, les notes de musique ou les symboles mathématiques.

Louis Braille décida alors de poursuivre le développement de ce système pour ensuite présenter son propre système. En 1829 paru Procédé pour écrire les paroles, la musique et le plain-chant au moyen de points, à l’usage des aveugles et disposés pour eux. Cet ouvrage est le véritable acte de naissance du braille, un système d’écriture tactile à points saillants à l’usage des personnes aveugles ou malvoyantes.
 
Si le système mis au point par Louis Braille a évolué jusqu’à nos jours, il est encore celui utilisé par les personnes aveugles ou malvoyantes notamment pour tout ce qui relève de l’apprentissage, de l’éducation, de la formation.


Le braille, seul système prééminent d'écriture et de lecture tactile utilisé par les personnes aveugles, continue d'être un outil indispensable d'alphabétisation.

En permettant un accès direct et immédiat à la communication écrite, le braille a accru son rayon d'action: à l'origine méthode de lecture de livres, il est devenu un outil multimodal englobant une grande diversité d'usages, depuis la signalétique et l'étiquetage de produits jusqu'aux afficheurs de braille éphémère. En tant que moyen d'écriture, il permet aussi à une personne aveugle de consigner avec facilité et de façon rigoureuse de l'information pour pouvoir y accéder rapidement pour un usage ultérieur.

Source : Association Valentin Haüy